Qu'est-ce que l'art-thérapie ?

L’art comme outil thérapeutique

 

L’étymologie du mot « art » indique la nature de la dimension artistique. En effet, ars signifie en latin une « habilité à faire avec ». L’art peut donc être un outil mais pas à lui seul, car un outil est une extension du corps rendu nécessaire par un manque et permettant de satisfaire un désir. Et comme tout outil, l’art a le pouvoir d’étendre nos capacités au-delà de celles dont nous sommes déjà dotés lorsqu’il est utilisé à des fins thérapeutiques.

L’art-thérapie peut compenser certaines fragilités innées qui appartiennent au domaine de l’esprit plutôt qu’à celui du corps, et que l’on pourrait appeler des « fragilités psychologiques ». Ainsi, l’art-thérapie permet de s’interroger sur les besoins spirituels, émotionnels et existentiels dont la satisfaction pose problème. Parmi d'autres, voici 7 fonctions de l’art particulièrement sollicitées en thérapie pour aider à surmonter les fragilités psychologiques :

- Le souvenir contre l’oubli et l’évanescence de la mémoire,
- L’espoir face au découragement et du désespoir,
- La douleur ressentie au regard des difficultés éprouvées dans la vie et face à la mort,
- La recherche de l’équilibre pour renouer avec le meilleur de soi face au chaos intérieur,
- La compréhension de soi qui est essentielle à chacun mais difficile à définir par des mots,
- Le développement de soi en vue d’élargir ses expériences, ses compétences et son potentiel,
- La capacité à apprécier la vraie valeur de ce qui nous entoure dans un monde globalisant.

L'art-thérapie est une pratique de soin et de support psychique, fondée sur l’utilisation thérapeutique des processus de création artistique permettant de dépasser les difficultés personnelles, passagères ou chroniques. Elle n’est pas une médecine alternative et ne peut se substituer à aucun traitement, ni à aucun suivi psychologique ou psychiatrique.

L’art-thérapie n’est pas une activité rééducative, ni une animation occupationnelle ou une pratique récréative, et ne s’inscrit pas dans le champ du bien-être car elle n’est pas une solution miracle mais une voie de soulagement potentiel pour faire mieux avec soi. En d'autres termes, l'art-thérapie est une sorte de psychothérapie par l'art.

Cette méthode de soin s'appuie sur l’expérience créatrice comme moyen d'expression, et offre des voies de communication non limitées à la parole. Par cette approche, la personne peut percevoir et communiquer différemment son vécu singulier, de manière à « rejouer » certains problèmes, des événements (conscients ou inconscients) qui n’auraient pas été symbolisés jusque là, dans l’optique d’un mieux-être possible. Pour étayer mon propos et mieux cerner encore l'art-thérapie, voici 2 articles de presse synthétiques et objectifs que je suggère de consulter :

Ainsi l’art-thérapie s’ouvre à tout un chacun, de l’enfant à l’adolescent, de l’adulte à la personne âgée. Ses apports sont nombreux du fait qu’elle se décline sous 3 modes d’accompagnement possibles :

Préventif

Par un soutien moral relevant de l’injonction ne nécessitant pas de demande préalable par la personne concernée, car la demande est formulée par un tiers compétent (médecin, psychiatre, juge, institution ...) dans le but de mettre en place un ensemble de soins élaborés pour la personne.

Dynamique

Par l’accompagnement d’une personne en souffrance qui fait la demande de vouloir dépasser une période délicate et compliquée, stressante et anxiogène comme par exemple un deuil, l’adolescence, une maternité, la retraite, un divorce, une maladie, une hospitalisation, la perte d’emploi...

Curatif

Par le soulagement psychique d’un sujet dans le cadre d’une demande de soin adressée à l’art-thérapeute et de sa capacité à la conduire.